Cours de danse

je n’ose pas inviter à danser !

Voici la situation : les autres dansent, vous vous retrouvez sur le côté. Vous essayez de sauver la face en souriant, mais au fond de vous il y a quelqu’un qui aimerait avoir le courage d’inviter une danseuse ou un danseur.

Pour les garçons :
Ce malaise, on le connait tous ! On regarde, on regarde, et à chaque chanson on se dit « allez, à la prochaine danse, j’invite CETTE fille ! ».

On prend son courage à deux mains, et là PAF ! Un autre garçon nous coupe l’herbe sous le pied ! Ou alors BIM ! C’est la pire chanson de la soirée et vous ne voulez absolument pas vous ridiculiser dessus !

Alors que faire ?

Je pense qu’avoir le courage d’inviter une fille sans a priori ni cœur qui bat la chamade, c’est un peu comme certaines attractions à sensation. On n’ose pas y aller, mais une fois qu’on y a pris goût on n’a qu’une seule hâte, c’est d’y retourner !

Vous allez stresser un bon coup jusqu’à vous lancer, puis vous constaterez que ce n’était finalement pas si difficile. La barrière est psychologique, alors boostez-vous. Dirigez-vous avec un grand sourire vers la danseuse avec qui vous souhaitez danser, et renouvelez l’expérience jusqu’à ce qu’une danseuse soit d’accord pour vous accorder cette danse !

Pour les filles :

Voici des préoccupations que j’ai observé chez beaucoup de danseuses débutantes :

« Encore une soirée à rester sur le côté, à repousser poliment les gros lourdauds et à attendre en vain qu’un garçon correct vienne me demander de danser. Comment faire avec toutes ces filles autour de moi qui dansent mieux et sont bien plus jolies ? »

Cassons tout de suite les idées reçues : ce ne sont pas uniquement les danseurs qui invitent ! Là où je donne des cours, je me fais régulièrement inviter 4 à 5 fois par soir par des filles ! Et autant que je puisse le constater, les garçons refusent encore moins que les filles une danse qu’on leur propose.

Ces considérations sont en dehors de toute notion de qualité de danse ni de séduction : car une danse n’engage à rien, si ce n’est de tenir les mains d’une personne qu’on ne connait parfois pas du tout.
Dites-vous simplement que vous ne risquez rien à danser avec un danseur inconnu… A part peut-être un ou deux orteils écrasés, mais ce sont les risques du métier !

Avant de finir cet article sur ce sujet oh combien crucial, je vais surtout vous rappeler que lorsque vous sortez, c’est pour vous amuser et danser (eh oui… avec la pression qu’ils se mettent, certains vont même jusqu’à oublier la raison de leur présence).

Alors ne restez pas bloqués inutilement lorsque vous vous retrouvez en situation, lancez-vous, vous n’en apprécierez que plus la soirée !