• LOGIN
  • Votre panier est vide.

Apprendre à danser chez soi : le piège du miroir

Vous apprenez à danser ? Oubliez votre reflet ! Vous l’avez forcément déjà fait : essayer des pas de danse en vous regardant dans la glace. Qui ne l’a jamais fait ?

De la même façon qu’un culturiste va vérifier ses gestes de levé de poids et regarder ses muscles, vous vous regardez danser.
Cette pratique est rarement remise en cause, souvent elle est encouragée.

L’idée qu’un miroir aide à apprendre à danser n’est donc pas un scoop… mais un cliché. Un écueil qui vous complique les choses, surtout quand il devient systématique.

Vous pouvez progresser plus vite et plus en profondeur avec une méthode redoutablement efficace.

Pourquoi votre miroir n’est pas un bon allié ?

Tout simplement parce que danser et se regarder danser sont deux actions très différentes. Deux états d’esprits opposés. L’action, et l’analyse.

Depuis des décennies, les professeurs de danse en salle vous demandent de marcher sur la tête, parce qu’ils n’ont jamais remis en cause des pratiques plus vieilles que leurs arrières grand-pères.

Changeons de décors un instant : Si vous faites un stage de communication orale, on va vous initier à l’art d’oublier le regard des autres (et surtout le votre), pour passer à l’action. Puis, ensuite, vous allez pouvoir analyser votre prestation.

Se passer d’un caméscope serait totalement impensable

Dans les salles de danse, c’est différent. Quand un caméscope est utilisé, c’est un gadget pour faire des souvenirs, pour faire plaisir, pour faire des images pour le site internet de l’école ou du prof.

Et pourtant …

La vidéo, c’est le must. Vous vous découvrez avec un autre regard, vous pouvez être beaucoup plus objectif sur vos points forts et vos lacunes.
Vous voyez instantanément où vous en êtes, et ce que vous avez à travailler.
Plus d’excuse : la quasi totalité des ordinateurs ou des téléphones sont équipés d’une mini-caméra.

Comment procéder ?

Mettez une musique

Une musique qui vous donne envie de danser.
Si vous n’en avez pas trouvez en une !
Qu’avez vous envie de danser ?
Note : Pour les abonnés à notre formation
en ligne Salsa Tour Basics©
, c’est le moment
d’analyser votre progression et de mettre à profit
vos connaissances !

Positionnez l’appareil qui va vous filmer

Si nécessaire, faites de la place afin d’être libre de vos mouvements. Déclenchez l’enregistrement du film, puis concentrez vous sur votre danse en ne vous souciant plus du film.

Si vous ne vous sentez pas à l’aise, fixez vous simplement comme objectif de tenir durant au moins 7 minutes. Gardez bien en tête qu’il ne s’agit pas d’un examen et que vous n’avez aucune obligation de performance. Effectuez vos mouvements, tentez de les améliorer en les reproduisant encore et encore, essayez de nouvelles choses.

Si vous ne savez pas du tout danser, commencez par les mouvements les plus simples : les mouvements de base.

Une fois les 7 minutes passées, vous pouvez couper l’enregistrement quand vous le souhaitez. « C’est dans la boite ».

A tête reposée, analysez le film avec un carnet et un stylo.

Notez tout ce qui pourrait améliorer votre technique et votre style. Soyez le plus précis possible dans vos notes.
Soyez précis car votre progression ne pourra pas se faire dans l’« à peu près ».

Proscrivez les remarques floues qui ne vous feront pas avancer. Traduisez vos impressions en actions à mettre en œuvre pour progresser et rebondir.

N’écrivez pas « je dois être plus souple » mais « je vais travailler mon déhanché, qui est encore trop saccadé et peu naturel ».

N’écrivez pas « Je ne suis pas en rythme » mais « Je vais compter les temps en claquant des doigts ou a voix haute, pour intégrer naturellement le rythme des musiques ».

N’écrivez pas « je suis gros » ou « je suis grosse » mais « je vais chercher des vêtements qui me mettent d’avantage en valeur pour danser » et « je vais chercher les mouvements de danse qui me rendront plus gracieux ou plus gracieuse ». (Note : personnellement je danse régulièrement avec une femme ronde, qui maîtrise tellement bien les tours sur elle-même qu’elle est de loin ma favorite pour des mouvements circulaires en dansant. Le poids devient ici pour elle un atout, cela lui donne une inertie formidable et le résultat est visuellement impressionnant.)

A vos caméras !

faire sa salle de danse chez soi

Bien-Danser ©  Réalisé par Rock 4 You.          Tous droits réservés.