• LOGIN
  • Votre panier est vide.

Comment danser en concours ou face à un public ?

Vous souhaitez montrer au monde votre passion naissante ou de longue date pour le Rock ?
Votre famille vous entend tout le temps parler de Rock et vous demande enfin de leur montrer à quoi cela ressemble et donc de danser devant eux ?
Et pourquoi pas remporter un concours de danse Rock ?

Pour l’ensemble de ces scénarios vous aurez besoin de tous les conseils ci-dessous pour vous sentir à l’aise et exécuter au mieux votre danse. Voici pour vous la compilation de tous les conseils et retours d’expérience depuis mon premier rôle de jury de danse en 2011. Accrochez-vous, et bonne lecture !

Échanger avec le public lors de votre danse

Danser face à un public ou danser face à un jury nécessite de se placer face au public / face au jury. De cette manière les personnes vous regardant pourront profiter pleinement de votre danse et détecter les moindres gestes.
Si a contrario vous restez dos au public, ou de côté, une partie de votre danse sera masquée par le danseur ou la danseuse, ce qui gênera la compréhension de la danse, de son exécution, voire aura pour conséquence un public qui décroche et ne vous regarde plus, ce qui serait tout de même dommage.
Danser face au public ne signifie en aucun cas rester statique. Il faut agréablement embrasser l’espace de danse disponible, en vous déplaçant tout en dansant, sur des lignes parallèles au public, s’avancer vers le public ou reculer vers le fond, mais surtout pas en diagonale toujours pour ne pas vous retrouver partiellement dissimulés.

Attention également à ne pas montrer vos fesses au public, ou alors vraiment pour en jouer, utiliser l’arrière de votre corps pour un mouvement nécessitant de vous voir de dos, ou créant une surprise par l’apparition sauvage d’une tête, d’un bras, etc.
Si vous vous retrouvez malencontreusement dans une mauvaise orientation, recherchez le public du regard et faites des mimiques / marquez des accents pour rattraper le coup.

Autre point important du placement : quelle prise de main pour quelle orientation ?
Je vous conseille de vous présenter Main Gauche cavalier tient Main Droite cavalière lorsque la danseuse est à votre gauche, et Main Droite cavalier tient Main Droite cavalière lorsque la danseuse est à votre droite.
De cette manière vous serez également moins dissimulés.
Idem avec les prises de main moins usuelles : Main Droite tient Main Gauche lorsque la fille est à votre droite, et Main Gauche tient Main Gauche lorsque la fille est à votre gauche.
Vous pouvez alors utiliser chaque traversée cavalière pour exécuter des changements de mains, ce qui vous forcera à diversifier votre danse.

Amplifier, exagérer les gestuelles, les mimiques, les mouvements

Danser face à un public correspond peu ou prou à faire de la scène. Aussi je vous conseille d’amplifier vos mouvements, et de danser jusqu’au bout des ongles et des cheveux. Assumez vos placements de bras, de jambes, ouvrez davantage vos déplacements avant-arrière, votre buste pour être face au public, fier, notamment sur les accents.

Jouez sur la hauteur. Baissez-vous, exécutez des petits sauts, des glissades, des pas plus lents, des intensifications, pliez-vous, tombez… Bref, utilisez tout l’espace vertical, et ne restez pas toujours debout.

Quels mouvements exécuter et comment ?

Évitez les danses plates et les mouvements d'entre soi. Dansez plutôt propre que fouilli, mais n’oubliez pas d'avoir 2 à 4/5 mouvements impressionnants, interpellants, phares par danse, à placer au bon moment dans la chanson.

N’en faites pas trop, restez cool.

Evitez au maximum les répétitions : une fois chaque mouvement, maximum deux, et espacés dans le temps. Cela permettra de ne pas lasser le public.
Il est tout à fait possible de construire une chanson en reprenant le même type de mouvements à chaque refrain, si cela colle parfaitement avec la musique. On créera alors une sorte de refrain dansant. Si vous optez pour ce choix, alors réalisez un mouvement qui sera facilement identifiable et que l’on remarquera comme “mouvement de refrain”.

Se caler au mieux sur le tempo, les blocs de 8 temps, la musicalité de la chanson

Danser, c’est bien. Danser en rythme, c’est mieux. Danser en respectant la structure de la musique c’est top. Danser en marquant les accents, c’est parfait !

Pour bien comprendre de quoi je parle, je vous renvoie vers l’article Masterclasse de Musicalité :
https://www.facebook.com/notes/rock-4-you/masterclasse-de-musicalit%C3%A9/637448733295513/

Bien marquer les blocs de 8 temps, les accents, la musicalité, les fins de phrasés est primordial, c’est ce qui fera toute la différence entre un couple de danseurs dansant au métronome, et un couple de danseurs exécutant une danse unique sur la musique. Le timing est la priorité, l’écoute musicale n’est pas une option.

Respecter la couleur de la musique

Souriez, soyez heureux si la chanson est gaie.
Soyez grave si la chanson est grave (sauf si on se la joue psychopathe).
Transcrivez en mouvements la mélodie, mais également les paroles, les intentions, l’univers musical.
En un mot, respectez le style de la musique, en fonction de ce que vous avez dans l’oreille.

Si vous sautez partout sur une chanson d’Adelle, ce ne sera pas pertinent.
De la même manière, si vous exécutez une danse langoureuse sur un rockabilly d’Elvis Presley, vous êtes à côté de la plaque, et cela se ressent fortement !
Trouvez donc le juste équilibre entre toutes ces attitudes pour que votre danse soit cohérente et séduise au maximum l'auditoire.

Économisez-vous afin de tenir toute la danse

La principale erreur du débutant stressé lorsqu’il danse devant des spectateurs est de tout donner dès l’intro et le premier couplet. Ce n’est pas pertinent et aura pour conséquence de voir danser un bulldozer, ou alors de tenir la moitié de la danse puis d’être complètement éteints car fatigués.

Apprenez donc quand vous reposer en dansant, et quand mettre toute la gomme. Respectez la structure de la chanson. Calme au début et sur les couplets, plus intense sur les refrains. Si vous enchaînez les tombés sur le premier refrain, vous ne serez plus assez en forme pour en placer des pertinents en fin de musique, là où justement tout s’intensifie.
C’est pourquoi je vous conseille fortement d’en garder sous le pied.

De la même manière lors d’un concours, ne sortez pas tout le grand jeu sur le premier passage, qui sert principalement à trier qui est en rythme et qui ne l’est pas. Attendez 1 ou 2 tours pour vraiment impressionner le jury, plus attentif à ce moment-là.
Ne balancez donc pas tous vos mega trucs dès le début. Soyez très attentifs au ponts, qui peuvent surprendre et désarçonner.

Présence de styling, d’esthétisme dans la danse

Dans ce paragraphe, nous allons parler de ce qui n’est ni musicalité, ni mouvement, concentrons-nous sur le styling.

Faire du styling quand on se retrouve éloignés, tous les 32 voire 64 temps, mais pas plus souvent sinon cela devient édulcoré. Le styling doit être pertinent et non omniprésent.
Il consiste à dresser un bras, tendre une jambe, faire des piqués, des vagues, du bouncing (petits rebonds verticaux au niveau de diverses parties du corps) bref avoir des attitudes esthétiques enjolivant la danse.

Le styling se travaille, mais avant tout doit s'assumer. Le plus vous le marquez, sûr de vous, le plus cela fonctionnera. Je vous invite à essayer, vous faire filmer (rien de plus simple avec un smartphone aujourd'hui), et à juger vous-même si cela vous convient ou non, pour ensuite ajuster vos gestes.

Complicité entre partenaires

Rien n’est plus agréable que de regarder un couple de danseurs se mouvant d’un seul être, se déplaçant ensemble et réalisant le même mouvement telle une chorégraphie. Il n’est pas facile d’exécuter cela en Rock à cause de l’absence de pas de base, mais en répétant un mouvement suffisamment de fois, l’un peut initier un mouvement que l’autre réussira à mimer pour finalement évoluer ensemble.

Il est tout à fait possible également de danser en ping-pong, c’est-à-dire d’alterner le même mouvement comme un jeu de question / réponse en dansant. Essayez, vous allez bien vous amuser !

Truc pour toutes les followers, si le garçon est paumé, prenez le lead ! Faites des tombés toutes seules, proposez des mouvements en vous appuyant contre le garçon, jouez sur des décalés imposés, des steps, de la fantaisie, du jeu scénique, bref exprimez-vous ! Il n’y a pas que des passes dans la vie 😊

Et surtout, imposez les fins de phrasés, quitte à couper complètement ce que le leader est en train de faire. Marquez ces fins de phrasés coûte que coûte.

Inspirez-vous des gagnants d’autres concours.

S’ils ont gagné, ce n’est pas par hasard. Analysez ce qu’ils font, quand, comment, et surtout pourquoi ils le font. L’objectif n’est pas de singer les gagnants, mais d’apprendre des meilleurs. Une bonne danse vaut toutes les explications du monde. Je vous invite à regarder notamment les nombreuses vidéos de la chaîne Rock 4 You où vous trouverez des démos improvisées et chorégraphiées exécutées par les professeurs et de très bon danseurs.

J'espère que danser face à un public vous fera dorénavant moins peur, et que vous oserez vous confronter à d'autres danseuses et danseurs lors de concours, qui restent avant tout amicaux et axés sur le plaisir de danser.

Bien-Danser ©  Réalisé par Rock 4 You.          Tous droits réservés.