• LOGIN
  • Votre panier est vide.

Les tombés en danse

Le cavalier et la cavalière veulent exécuter un tomber ; très bien ! Mais comment fait-on ? Comment trouver la bonne position, ne pas tomber sur sa partenaire, ne pas se retrouver les quatre fers en l’air ?

Il est nécessaire de connaître quelques points techniques qui vont permettre au cavalier de dévoiler tout son art, et à la cavalière d’exprimer tout son charme dans cet exercice pratique de la science de la danse …

Explications des tombés étape par étape

Voilà les points en détail pour bien exécuter un tomber, avec une cavalière, sur la droite. Suivez le guide !

  1. Les pieds du cavalier et de la cavalière sont perpendiculaires.
  2. Le cavalier place son bars droit dans le dos de la cavalière, le creux du coude au niveau de l’omoplate de la cavalière, et tient la main gauche de la cavalière avec sa main droite. Il doit y avoir un maximum de surface de contact entre le bras du cavalier et la cavalière, de manière à pouvoir la retenir.
  3. La cavalière donne sa main droite au cavalier, qui la saisit avec sa main gauche. Elle se laisse guider (comme toujours !) et garde le dos droit.
  4. Le cavalier décale son genou droit dans le dos de la cavalière, puis fait basculer la cavalière en arrière, et l’accompagne de tout son corps. Le but est de tenir un maximum la cavalière pour éviter qu’elle ne parte en arrière !
  5. La cavalière lève la jambe droite (opposée au cavalier, toujours), garde constamment le dos droit afin de mieux répartir son poids – même si chacun sait qu’elle est légère comme un plume, bien entendu !
  6. Puis le cavalier remonte la cavalière jusqu’à la position debout, se redresse également, et garde la main droite de la cavalière avec sa main gauche. Gardez en tête, messieurs, que vous finissez la plupart des passes en tenant la main droite de la cavalière. Alors faites fonctionner vos petits neurones, et essayez de repérer avec quelle main vous tenez actuellement la main droite de la cavalière… Jeu de piste !

Maintenant qu’on a fait le tour de la passe, il faut faire le tour des points techniques pour comprendre comment ça marche. Pour éviter les erreurs :

  • Le genou dans le dos permet d’apporter une sécurité durant le tombé : la cavalière se retrouvera dans le pire des cas le dos sur la jambe du cavalier, et non sur le sol, ce qui a tendance à bien rassurer nos damoiselles.
  • C’est de la physique, je n’y peux rien. C’est une histoire avec le point G des cours de géométrie de lycée, tout ça. Le fait est que cela fonctionne plutôt bien et assure qu’un cavalier même peu musclé arrivera à exécuter un tombé magnifique tout en douceur. Je pense donc que ça vaut le coup de comprendre comment cela fonctionne !

Le dos droit pour la cavalière permet d’avoir le centre de gravité de la cavalière au niveau de la jambe qui reste au sol, et non dans le creux formé par le ventre si tous les muscles sont relâchés, ce qui écroule le couple de danseurs. Alors on garde le dos droits, mes demoiselles, et on se penche vers la cavalière, mes damoiseaux !

Au final, c’est pas si sorcier !

Attention, ouvrez bien grands vos yeux : mes demoiselles, levez TOUJOURS la jambe opposée au damoiseau : cela bloque le bassin de la cavalière et évite fortement qu’elle ne déverse et ne se retourne dans le vide (gamelle assurée !).

Avec ces précisions aussi intéressantes qu’importantes, vous êtes parés pour vous exprimer sur le dancefloor en faisant chavirer votre cavalière dans toutes les positions possibles ! Je vous invite à regarder la série des « fall in love » (coming soon) pour avoir un inventaire déjà conséquent de passes expliquées en détail !

Bien-Danser ©  Réalisé par Rock 4 You.          Tous droits réservés.